"CET ÉTRANGE ENDROIT"

 

" CET ETRANGE ENDROIT "

 

Je n’ai pas peur de partir

De partir, de devenir

M’éloigner loin de toi

Vers cet étrange endroit.

 

Voyage entre les linceuls

Si loin de toi, si seul

Me retrouver là-bas

On me le dit déjà

 

Comme on viendra me chercher,

Sans le dire, sans l’annoncer

Mystérieux voyageur

Vers cet étrange ailleurs

 

On me dit

De ne pas avoir peur

On me parle

D’amour et de douceur

Et j’entends

Qu’il fait bon mourir parfois

Sous le vent

De cet étrange endroit… sans toi

 

Depuis cet écho d’ailleurs

Flotter entre les lueurs

Penché sur les nuages

Te voir sous les feuillages

 

Je peux croiser ton regard

Tes yeux fixant le hasard

Dessiner ton visage

Tresser les paysages

 

Souffler des larmes de pluie

Mettre ton cœur à l’abri

Flotter ici où là

Dans cet étrange endroit

 

On me dit

Que rien n’était réel

On me parle

D’amour universel

Et j’entends

Qu’il fait mal mourir parfois

Sous le vent

De cet étrange endroit… sans toi

 

Je me raconte tes rêves

Regardant bouger tes lèvres

J’imagine et je plonge

Pour imprégner tes songes

 

Border ce halo d’amour

Pour qu’il te tienne dans le jour

Me garder près de toi… non

Je ne reviendrais pas

 

 

Depuis cet étrange endroit

J’éclaire chacun de tes pas

Chaque instant, chaque jour

Illusions de retours

 

On me dit

Qu’il ne faut pas lutter

On me parle D’amour, d’éternité

Mais j’entends

A quoi bon mourir parfois

Sous le vent

De cet étrange endroit… sans toi

 

On me dit

De ne pas avoir peur

On me parle

D’amour et de douceur

Et pourtant

On n’sait pas mourir parfois

Sous le vent

De cet étrange endroit… sans toi

 

Paroles : Carole DENAVES – Jean DENAVES

Musique|Chant : Nicolas RUGOLO

Enregistrement : Home studio

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site