LA Photo(graphie)-Therapy

 

Quel est donc ce nouveau mot en vogue chez les photographes ?

Je vais tenter de m’appliquer au mieux pour vous expliquer quelle est cette méthode, de définir au mieux son but et les règles qui doivent la guider pour réellement  être efficace dans sa vraie mission.

Pour commencer, cette photographie-thérapy ne doit pas être confondue avec la photothérapie (thérapie basée sur le traitement de certaines maladies par l’action de la lumière).

La  photographie-thérapy est une vraie démarche vers la prise en compte du bien être apporté à une personne par le fait d’être photographiée et de se voir renvoyer sa propre image dans un but de valorisation de l’être.
Beaucoup de personnes ont un regard négatif de l’image qu’ils renvoient, beaucoup se sentent dévalorisées et de plus en plus de personnes souhaitent donc mener une action sur leur image.
Cela peut intervenir aussi bien dans le cadre personnel   se sentir capable, oser aller vers de simples envies ou des projets qui les tiennent à cœur de mener à bien … que dans le cadre professionnel :  un chef d’entreprise, un cadre qui dirige une équipe doit valoriser son image « humaine », son image « positive » ou encore les commerciaux et vendeurs pour qui l’estime de soi renforce la confiance et l’assurance dans son travail.

En effet, il n’est pas simple de démontrer que tout un chacun est un peu responsable de l’image qu’il montre à autrui. Pourtant, hormis les personnes ayant professionnellement une relation avec l’image (artistes, modèles etc …), le commun des mortels n’est pas conscient de l’image qu’il donne à percevoir à autrui. Ce qui explique que très souvent des personnes sont mal à l’aise devant l’objectif photographique.

L’objectif est dans ce cas perçu comme un regard extérieur introspectif, qui les amène à se sentir dans l’obligation de poser ou de s’imposer une contenance. Au-delà de la réflexion sur le fait que chacun  a sa beauté qu’il  convient de sublimer, c’est parfois la réalisation de fantasmes rejetés par notre société, que ces prises de vue concourent à la libération, comme un désir d’exhibitionnisme que chacun peut éprouver. La photographie et la mise en scène, parfois, peuvent donc permettre d’être ce que l’on ne peut pas être et que l’on aimerait … . C’est un moment de liberté d’expression, un besoin d’évacuer parfois.

La photographie-thérapy permet donc le mieux être par l’obtention d’une meilleure image de soi. C’est une vraie méthode conduisant à préparer psychologiquement et physiquement le modèle, pour l’amener à une réconciliation de l’être et de son image. Aider toute personne à s’aimer et à se plaire sur le papier glacé, c’est aussi lui apporter l’assurance, c’est l’aider à s’aimer et à se plaire. Elle permet de vaincre les doutes, les inhibitions qui permettent l’épanouissement d’une personne en tant que « je ». Elle apporte du bien être en découvrant une belle image de soi au travers d’un vrai regard.

Ce n’est donc pas son image qui change mais son regard sur soi. Le photographe qui la pratique ne pourra donc pas parler de technique "en particulier" car l’appareil photographique n’est pas dans ce cas l’outil permettant à réaliser cette mission. Nous parlerons alors du regard du photographe celui-là même aura ces qualités de percevoir l’émotion mais également de la transmettre. Il s’agit donc d’une technique qui ne peut être pratiquée que de façon unique et personnelle dépendant des qualités humaines de celui qui la pratique.

Accepter son image en apprenant à porter ce regard sur soi, ne veut pas dire faire de la belle image. Quand je dis cela, je précise alors ma pensée et j’explique qu’il ne s’agit pas de leurrer ou conforter le regard de l’individu mais bel et bien le faire accepter lui tel qu’il est. On peut dans certains cas pousser le travail de l’image sur de la retouche, il n’est pas difficile d’effacer les imperfections, de fabriquer du "beau" (je n’aime pas ce mot) pour SATISFAIRE sa propre estime. Cela peut faire partie d’une autre démarche personnelle souhaitée mais dans ce cas précis je ne l’entends pas comme constructive pour créer l’équilibre recherché tel que le prévoit réellement la photographie-thérapy.

Nous pourrions dans ce cas alors voir des graphistes ou des retoucheurs proposer de vous transformer en "star" par l’image crée et transformée sous ce terme nouveau et vendeur qu’est "la photographie-thérapy" ! Dans mon idée, ce travail "visuel" s’apparenterait beaucoup plus à du "morphing" plus qu’à un réel travail sur l’individu et l’estime qui est une démarche plus "INTÉRIEURE à l’être ".
Une fois le "Beau" cliché réalisé qu’en est-il réellement de son rapport à l’image, lorsqu’il est à nouveau renvoyé à sa propre réalité ??? .

Il n’est pas rare de voir des photographes mettre en avant "le milieu" "l’atmosphère" d’un studio photographe en avant pour la mise en avant de ce "service".
Dans ce cas précis,  il est important de dire que cette ambiance n’est pas "la source" même de la photographie-thérapy. Elle peut faire partie des "outils" qui favorisent ou non "la condition" de l’individu.
Même, si évidemment, l’individu se retrouve face à des émotions nouvelles que peuvent apporter les conditions d’un studio photographique, il ne faut pas confondre cette "découverte émotionnelle" comme étant un chemin actif sur le travail de son image. 
N’importe quel individu peut vivre comme étant une "aventure" cette rencontre en studio, mais en aucun cas il ne faudra la confondre avec "ce" travail sur le regard et son image.
La plus grande attention est donc portée sur « SA » personne, son « JE », son « MOI » profond et son propre regard et non à l’image qu’il faudrait  lui fabriquer . Même si cette pratique peut effectivement conforter "un besoin" il ne peut être considéré comme de la photographie-thérapy et je serais plus à même d’alerter sur cette technique qui peut atteindre une certaine fragilité et avoir un impact sur l’individu que nous ne serions pas à même , en tant que photographe, d’analyser, de maîtriser et contrôler. 

Passion pour les valeurs humaines, douceur et attention et tout à la fois beaucoup de professionnalisme sont nécessaires pour mener à bien cette aventure photographique qui dépasse le simple clic et clac. La photographie-thérapy nécessite de se dévoiler. Il est absolument nécessaire de créer un climat de confiance propice à l’intimité d’une séance. Mais là aussi, il ne faut rien généraliser et c’est par l’écoute attentive et beaucoup de sensibilité que le photographe peut capter et traduire ce que chacun éprouve et cela sans faire intervenir les notions de temps qui seront nécessaires pour chacun des individus (il faut parfois des jours pour pouvoir arriver à un début de résultat et aucun photographe ne peut être à même d’affirmer que la mission sera pleinement remplie au bout de X heures prévues dans un forfait unique. 

La Photographie-Thérapy est conçue comme un ensemble intégré de techniques flexibles, plutôt que comme des directives fixes basées sur un modèle théorique. Elle implique l’interaction des individus avec leurs constructions visuelles uniques de la réalité (la photographie devenant un verbe actif qu’un nom passif/réfléchi), ces techniques peuvent être particulièrement efficaces avec les personnes pour qui la communication verbale est physiquement limitée, socialement marginalisée, ou selon une situation inappropriée à cause d’une mécompréhension des indices non-verbaux.

Cette thérapie par l’image communique , elle est un  langage adapté au regard et à l’interprétation de chaque individu: ce n’est pas une technique "objet" que tous les photographes peuvent réellement saisir.  Elle aide l’individu à examiner consciemment et  réintégrer par la suite de façon cognitive, les intuitions déclenchées par les photos, dans le but de mieux comprendre et d’améliorer leur vie. Nous pouvons dire qu’elle devient un langage universel dès l’instant où chacun adaptera son regard , utilisera  ses propres « codes » de compréhension.

Comprendre tout cela c’est déjà changer son regard et «  VOTRE REGARD SUR VOTRE IMAGE PEUT TOUT CHANGER !  »

Bien évident avis aux photographes, la "PHOTO-THERAPIE" est une marque déposée à l’INPI !

K.ROLL

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site