Made in nanas de fille

 

" MADE IN NANAS DE FILLE ! "

Il faut tout de même que je précise que ce jour-là rien de très spécial ne devait me traverser la cervelle… ne devait ! Bé oui parce qu’en général, je sens bien que le terrain se prépare, vous savez ! Mais oui vous savez ! Comme ces matins où l’on se lève du pied gauche, ou droit, c’est comme vous voulez en fait mais quand on se lève la tête vraiment là où il faut pas. En général même avant de se lever d’un pied ou d’un autre, ces jours-là, on reste assis quelques secondes au bord de son lit en regardant vers la fenêtre . C’est bien de ces jours où l’on se demande bien pourquoi on se lève puisqu’à coup sûr la journée va être une vraie merde.
Là, c’est une dimension un peu mystérieuse. Bé oui ! Comment pourrait-on savoir d’avance que la journée va être merdique alors qu’on n’est pas encore sorti de son lit ? Eh bien c’est bien le genre de question qui nous scotche au bord du lit ce jour-là !
Braiffe !!! Ce jour-là rien ne s’annonçait comme ça ! Ah noooon ! J’ai rien vu venir ! Toutes mes z’idées étaient normales, tranquilles, ça sifflotait dans ma caboche et … j’allais aux courses.
J’ai pas pris un caddie, parce que si j’avais pas vu le truc venir une chose est sûre c’est que ça me barbait méchant d’aller me noyer dans la foule des nombrils à deux pattes. Les auto tamponneuses … vous connaissez j’en suis sûre ! Eh bé les gens avec leur caddie c’est exactement la même chose ! Sauf que leur priorité bé c’est CONSOMMATION ! Et quand un nombril a deux pattes est dans cette phase de transformage bé vous avez plutôt intérêt d’avoir un panier à roulettes pour vos courses :
D’1 : pour circuler tranquille en zigzag dans les bouchons !
De 2 : parce que c’est une arme hyper redoutée par les nombrils à deux pattes auto tamponneur de la consommation critique ! Bé oui ! C’est hyper fastoche de leur coller dans leur tronche en cas de constat critico dramatico de la mauvaise foi (oui à force de consommer les nombrils à deux pattes ont souvent mal au foie à force de consommer ce qui les rend très très très hargneux !) . Braiffe !
De 3 : on peut doubler !
De 4 : c’est trompe l'oeil à l’heure de la queue à la caisse, vous êtes quasiment sûr qu’on vous laissera passer (les nombrils à deux pattes ne sont jamais pressés de payer !).

Braiiiffffe ! Mon petit panier se remplissait peu peu, quand sur ma liste j’arrivais à la ligne de ma fille qui m’avait rajouté « maman, si tu vas aux courses faudra absolument m’acheter mes nanas sinon toutes mes culottes seront flinguées et il faudra m’en racheter d’autres (d’ailleurs j’ai vu la nouvelle collection assez sympa chez …bla bla bla ). Ok ! Direction les nanas de ma fille !
Et là … bé là !!!! Je suis carrément restée scotchée sur place à l’entrée du rayon. Je me suis sentie devenir minuscule toute petite , toute rikikite, archi miniature devant un rayon qui lui devenait géant !
Un rayon entier de nanas et de toutes les déclinaisons possibles de sa famille espéciale pour filles !
* Nanas voile satin, nanas avec sa boite à planquer sa serviette dans le sac, nanas et mini tampon son copain de la semaine, nanas avec les scotchs sur le côté, nana qui tient toute seule qu’on peut y aller à fond même en période de nana et qu’on peut se permettre le string super taillant, nanas relookées, nanas avec ventilation, nanas petit, moyen et grand format et ses options plus, plus plus, extra plus, maxi plus et cataclysme naturel !
Quelle nana est ma fille ?
Et là… mon réflexionnage de moi s’est mis en marche. J’aurai jamais cru pouvoir e retrouver dans cet état devant des nanas de fille mais… j’étais bien scotchée devant la perplexité du truc.
J’ai alors pensé aux garçons qui n’en finissent pas de nous dire qu’on est vraiment trop chiantes nous les nanas avec nos trucs de nanas et qu’en plus on était franchement trop compliquée. Là j’avoue que ça m’a fait comme une révélation véridique : c’est taille de compliqué de choisir des nanas de filles ! « Mais ils ont trop raison ! Sans déconner ! ».
Et puis une femme arrive « vous cherchez Quelque chose ? »
Moi : Oui ! je cherchais… mais je crois que j’ai plus envie de chercher !
Je lui explique la petite liste à ma fille, elle me demande son âge, bé oui ! Son âge ça permet de faire correspondre la taille de ses nanas ! « AH BON ????? Y’a en plus des tailles ???? ».
Je ne sais absolument pas pourquoi j’ai alors regardé tout le rayon d’un regard du bout à l’autre et là…. J’ai cru entrer dans la 4 ième dimension.
Je me suis tout simplement aperçu eh bien que nous les filles nous vivions toute notre vie avec des nanas collé au derrière.
Dès la naissance : des couches prémas en passant par la taille premier pas, second âge, premier bain et couche waterproof anti noyade, couches 3ième âge (ça c’est à l’autre bout du rayon mais on y viendra ! ), les nanas débutantes, les nanas majeures, les nanas femme fatale, femme au foyer et femme de tous les âges, puis enfin la couche 3ième âge pour les concours d’incontinence… c’était l’horreur ! On sait pas pourquoi d’un coup d’un seul on se tient le derrière bien fort pour échapper à cette invasion à vie des couches du derrière de popotin !
Et si vous vous retournez pour échapper au cauchemar , eh bien dites vous bien qu’on sait jamais dans ces moments là ce qui nous attend de pire. Me suis retrouvée face au rayon de l’alimentaire spécial pour les femmes cuisineuses de bons petits plats à faire de vous une nana encore plus chiante que celle qui va charger son mari d’aller lui acheter un paquet de nanas pour filles !!!
Le sel est un sel spéciale de je sais plus quel coin espécial de l’autre bout du monde , d’ailleurs ça s’appelle des cristallins… « chéri ? un peu de cristallin de pataouchnok pour ton steak ? » , le sucre n’est pas blanc rectangulaire, roux, brun , en carré ou en poudre, ah ça nonnnnnnn ! C’est du sucre en boulettes rouge de baie de houx ! … « fais un vœu mon amour je te mets une boulette de sucre baie de houx dans ton kawa ! », le chocolat n’est pas en tablette, en carrés de chocolat, en smarties, en rocher ou je sais pas quoi encore ! Ahhhhhh ça nooooon ! C’est du chocolat en copeaux de bois finement coupé bla bla et tortillant…. BRAIIIIIFFFFFFEEEE ! Sans déconner !!!!! Comment voulez-vous que notre simplicité très simple à tout relativiser du fastoche on n’est pas compliqué ai toute sa valeur quand tout devient en un rayon à lui tout seule horriblement dévalorisant pour notre personne de nana très SIMPLE !??? On n'est absolument plus crédibles avec des inventions pareilles ! 
J’ai finalement pris un paquet de nanas pour filles à ma fille au hasard…. Et avant de quitter ce rayon je me suis tout de même retournée car … mine de rien… y’a une justice !
Bééééééé oui ! Parce que les mecs moqueurs de nous bé un jour où l’autre de leur 3ième âge ils finiront aussi par les avoir collées au derrière ! Mieux vaut tard que jamais pour nous comprendre nous les nanas ! Y’a de l’espoir !

K.ROLL 2010

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site